Matomo : nouveau formulaire de refus (opt-out)

Temps de lecture : 5 minutes

Matomo opt-out.

Début octobre 2022, la version 4.12 de Matomo a été publiée. Elle apporte plusieurs améliorations au niveau correction de bogue, sécurité et fonctionnalités. Vous trouverez tous les détails dans l’article posté par l’équipe de Matomo à propos de la version 4.12.0 [en].

Une nouvelle fonctionnalité a retenu mon attention. Elle concerne le système d’opt-out (option de refus). Jusqu’alors Matomo utilisait un iFrame dont l’intégration n’était pas des plus élégantes.

Cette amélioration concerne les utilisateurs de Matomo auto-hébergé (on-premise). N’utilisant pas la version Matomo Cloud, je ne peux garantir que le fonctionnement soit identique, bien qu’il y ait de fortes chances que ce soit le cas. Pour les utilisateurs de Matomo intégré à WordPress avec Matomo Analytics – Statistiques éthiques. L’ajout de l’opt-out se fait avec un code court (voir image plus bas).

Pour en savoir plus sur les différentes façons d’utiliser Matomo avec WordPress veuillez consulter le chapitre 3 façons de connecter WordPress à Matomo de l’article que j’ai rédigé à ce sujet : Matomo, ou comment éviter le consentement pour les cookies ?

Pour en savoir plus sur Matomo et WordPress je vous recommande la lecture des articles déjà postés à ce sujet sur ce site :

Matomo, ou comment éviter le consentement pour les cookies ?
Comment connecter WordPress à Matomo ?
Ma conférence sur Matomo au WordCamp Marseille 2019 (vidéo).
Matomo, GeoIP 2 : changement dans la géolocalisation.
Comment faire la mise à jour de Matomo ?
Conférence de Ronan Chardonneau pour le meetup WordPress Toulouse (juillet 2022).

Nous allons voir ce qu’apporte la nouvelle version, mais avant cela de quoi parle-t-on ?

À quoi sert le formulaire de refus (opt-out) de Matomo ?

Contexte : RGPD, cookies, consentement

Depuis l’avènement du RGPD en mai 2018, tout site web qui utilise un système de suivi (cookies) doit obtenir le consentement avant d’être activé. Dans le cas d’un refus, le site n’a pas le droit d’opérer le suivi.

Le système de suivi sert à connaître le comportement des visiteurs afin d’améliorer le site web. Mais ces informations peuvent aussi être utilisées pour recueillir des données privées pour, par exemple, adapter les publicités au profil du visiteur.

L’obligation du recueil du consentement aurait fait chuter la possibilité de suivre les visites de 25 à 50%.

Dispense de consentement

La CNIL fournit une liste de logiciels exemptés de demande de consentement. Matomo en fait partie. Cependant les logiciels sélectionnés doivent être configurés de façon à respecter certaines règles. L’une d’elles est que le visiteur doit pouvoir refuser le suivi même s’il n’y a pas de demande de consentement. Il peut le faire soit en réglant son navigateur pour refuser le suivi pour tous les sites ou en effectuant ce choix sur le site qu’il visite.

Pour être dispensé de consentement les sites doivent respecter ce choix et ne pas suivre les visiteurs qui font le réglage dans leur navigateur. Il faut également que le site propose une interface pour le refus (opt-out).

Matomo propose depuis longtemps un système pour répondre à ce besoin par l’intermédiaire d’un iFrame. La nouvelle façon pour les navigateurs de gérer les cookies tiers à conduit Matomo à modifier son système d’opt-out.

Ancien formulaire de refus de Matomo

Jusqu’à présent Matomo proposait un iFrame que l’on pouvait ajouter sur son site.

Matomo Iframe Ne Pas Suivre
Cet iFrame fait apparaître un encart qui informe sur le statut du suivi de la personne et lui donne la possibilité d’être ou non suivi.

Cas ou le navigateur accepte le suivi.

Matomo Affichage Ne Pas Suivre

Cas ou le navigateur refuse le suivi.

matomo affichage ne pas suivre exclu

iFrame bloqué par le navigateur

Voici comment peut apparaître l’iFrame de Matomo avec les nouvelles versions des navigateurs.

matomo opt out iframe hs

C’est embêtant, n’est-ce pas ?

Nouveau formulaire de refus de Matomo

Matomo 4.12.0 améliore le système de refus de suivi (opt-out) en remplaçant l’iFrame par une « div ». Il offre deux nouvelles manières d’intégrer le refus sur votre site Web, soit en utilisant le code du traqueur Matomo, soit par le biais d’un code autonome.

Matomo désinscription des utilisateurs.

Cette option est accessible depuis votre site Matomo, à partir de l’interface d’administration dans Vie Privée > Désinscription des utilisateurs.

L’interface permet de personnaliser l’affichage, de sélectionner le type d’intégration (code du traqueur de Matomo ou code autonome) et d’afficher un aperçu du résultat.

Matomo réglage du refus de suivi.
Vue du nouveau opt-out de Matomo

Apply a custom style

L’option style permet de changer la couleur, la taille et le style de la police, ainsi que la couleur du fond.

Show introduction text

L’option montrer le texte de présentation, permet de l’afficher ou le cacher.

Code HTML à intégrer

L’option 1 (traqueur de Matomo) est l’intégration la plus proche de la version précédente. Elle fournit une « div » à la place d’un iFrame. La « div » intègre un script qui va chercher sur votre site Matomo les données à afficher.

Matomo div du refus de traçage.

Il suffit de copier-coller ce code à l’emplacement où l’on veut l’afficher. La page Politique de Confidentialité que tout site web se doit de comporter est un emplacement tout indiqué.

L’option 2 fourni un script qui intègre la fonction sans avoir à récupérer les données sur votre site Matomo.

Extension Matomo Analytics pour WordPress

Pour les utilisateur de l’extension Matomo Analytics – Statistiques éthiques, l’intégration du formulaire de refus se fait avec un code court.

Extension Matomo Analytics code court.
Code court fourni par l’extension Matomo Analytics

P.S. : Merci à Inès Flipo pour l’illustration.

Cyrille Sanson

Cyrille Sanson

Expert WordPress : conception de sites, audit, maintenance, dépannage, formation

Partager cet article ➡

Laisser un commentaire

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Abonnez-vous à ma newsletter